Haters Gonna Waste : Petit Guide du Zéro-Déchet

Haters Gonna Waste : Petit Guide du Zéro-Déchet

Nos habitudes sont les pires ennemies de notre planète. Du moins, les mauvaises habitudes…rasoirs jetables, coton démaquillant, cotons tiges, paille en plastique, emballages. En un peu plus d’un siècle d’existence, le plastique est partout.  Il a ainsi rendu commun l’objet éphémère.  Si vous êtes sur cette page, c’est que vous avez décidé de réduire ou d’en finir avec les emballages. Et malgré les inquiétudes de votre entourage (haters gonna waste), nous, on dit déjà BRAVO ! Mais pour ce faire, quelques outils peuvent être utiles. Pas de panique, chez NATURALIA on vous dresse une liste de conseils, produits et principes pour un quotidien plus responsable. Sans déchets, réutilisable, ou compostable. On ne veut pas plus, on veut mieux. 

Voici quelques petits ‘’tips’’ pour vous aider dans votre transition Zéro-déchet :

Au préalable : Se préparer mentalement et aller à son rythme

Le plus intéressant dans l’expérience du Zéro-Déchet, c’est de se rendre compte que les emballages plastiques sont présents partout, autour de nous. C’est pour cela qu’on vous prévient. Ne paniquez pas à l’idée de ne pas TOUT trouver. En réalité, les emballages sont un sujet complexe et les marques cherchent des alternatives efficaces pour tous les types de produits, notamment pour des raisons logistiques et sanitaires. Car oui, une poire ne se conserve pas comme une brique de lait.

La règle des 3R : un essentiel si votre objectif est de passer au Zéro-Déchet :

Ces trois principes sont popularisés par la conférencière, experte du « Zéro-déchet », Béa Johnson. Ces trois règles ne sont pas des obligations. Mais elles donnent les bases des choses auxquelles vous devez prêter attention.

1.       Refuser : Refuser tout produits qui dont nous n’avons pas besoins.

Tickets de caisse, pailles, serviettes jetables, couverts en plastique, tract, sac en plastique. La liste des produits, aussi tôt eus, aussi tôt jetés, est longue. Le mieux est de refuser chacun de ces produits. Ce sont toutes ces petits choses à durée de vie très courte auxquelles il faut se défaire, si l’on veut vivre une expérience Zéro-Déchet.

2.       Réduire : on réfléchit sa consommation et on privilégie les produits non-emballés.

Si vous faites déjà un effort au moment de vos achats. Vous allez sûrement remarquer au fil des jours que votre poubelle réduit, peu à peu. Les idées simples, comme l’usage de bocaux, privilégier le bio et le vrac sont des manières de réduire durablement son empreinte. Dans la salle de bain, on utilise au maximum des cosmétiques solides sans emballages, biodégradables ou réutilisables : shampoing, dentifrice, déodorant

En plus, les alternatives ne manquent pas. Chez NATURALIA, on remplace vos cotons démaquillants, par des disques lavables en tissu Anaé, vos lotions nettoyantes par l’éponge Konjac. Les serviettes hygiéniques jetables peuvent se remplacer par une cup menstruelle Miu Cup, ou des serviettes lavables ou encore les bombes déodorantes par le baume Clémence et Vivien. L’oriculi de Lamazuna vient remplacer nos cotons tiges jetables.

Vous pouvez aussi remplacer vos soins hydratants par des baumes solides Savons Stories, et votre mousse à raser par un pain Lamazuna.

Pour la maison, on peut par exemple faire ses produits ménagers écologiques avec du savon de Marseille, du bicarbonate et du vinaigre blanc. Opter pour la solution Apifilm qui remplace le film alimentaire, choisir des éponges 100% recyclées.

3.       Réutiliser : Rien ne se perd, tout se transforme :

La démarche Zéro-Déchet est aussi l’occasion de prendre du recul sur ce que vous possédez. Faites-vous une jolie séance de tri durant le week-end. Vous aurez alors une bonne vision sur ce que vous souhaitez conserver, ce dont vous estimez ne plus avoir besoin. C’est l’occasion de réparer ou donner ses vêtements ou vos objets dans un circuit de seconde main.

Entreprendre une démarche Zéro-Déchet, c’est aussi réapprendre à optimiser les déchets. Certaines matières, comme les épluchures de légumes, font partie des choses que nous jetons depuis longtemps. Mais vous pouvez très bien vous en servir pour faire un bouillon de légumes ou même des chips maison.  Vous pouvez aussi composter 

4.       Recycler : oui, il n’y a pas de secret.

Trier ses déchets est la meilleure façon d’améliorer leur sélection et donc leur recyclage. D’ailleurs, chez NATURALIA, on récupère vos emballages avec l’action COLLECTIBIO par Synabio. Également, vous pouvez vous rapprocher des collectivités proches de chez vous, pour avoir plus ample information. Ou bien, vous pouvez vous rendre sur le site de CITEO qui donne de nombreuses clés pour mieux gérer ses déchets.