La saison des tomates anciennes

Chez Naturalia, nous privilégions uniquement les producteurs qui ont décidé de mettre la bio dans nos assiettes. Découvrez des fruits et des légumes de saison tout l'année, sans pesticides, bio et pleins de saveurs. De plus, pas de serres chauffées pour nos tomates, mais seulement du soleil, naturellement.

Installé depuis 1997 à Pléhédel (22290), Emmanuel Jobard cultive sur ses 5 hectares de terres. Il y fait pousser des légumes mais aussi 4 variétés de tomates anciennes.

Sous un abri, sur une parcelle de 1000 m2 : rose de berne, noire de Crimée, ananas et cœur de bœuf (rose, rouge et verte). Ce qui prime pour lui, c’est le goût de ses produits : les tomates sont sélectionnées avec attention et celles dont le goût n’est pas au rendez-vous sont mises à l’écart.

Une culture au rythme de la nature.

Pas question pour Emmanuel de tricher ! Les saisons sont respectées, on ne force pas les tomates à pousser plus tôt ou plus tard que prévu. En respectant le rythme naturel, on préserve toutes les saveurs des variétés. Cependant, les tomates anciennes demandent plus d’attention : ce sont des variétés plus sensibles aux maladies, la taille est plus compliquée du fait d’un feuillage plus charnu et le rendement est plus faible.

Ils en parlent le mieux.

Sa préférée ? L’ananas et la rose de berne, elles sont un peu plus acides et c’est ce qui relève le goût, dit-il. Son conseil ? Bien que les Français n’achètent pas de tomates anciennes tous les jours, lorsqu’on veut faire un bon repas ou une bonne salade à base de tomates, il faut privilégier les anciennes, au goût remarquable. 

Avec l’arrivée des beaux jours, on vous passe une petite recette de trio de bruschetta aux tomates : ici !